Les films qui vous feront croire en vos rêves !

Vous ne le savez peut être pas mais j’adore le cinéma,pas l’ambiance d’une salle noir où je suis bercée par le bruit des pop corn, mais ce sentiment qui me submerge à chaque générique de début, l’impression d’un nouveau monde possible, la musique qui me transporte, les personnages auxquels on peut se comparer. Ca, ça m’inspire véritablement. Aujourd’hui, je vous propose de partager ces films qui m’ont laissé un sentiment intense de bien être et l’envie brûlante de réaliser quelques uns de mes rêves les plus fous.

Eddie the Eagle:

Eddie the Eagle, c’est un film que j’ai découvert très récemment. Il est  basé sur une histoire vrai: c’est celle d’un britannique, Michael Edwards, qui rêvait depuis enfant de participer aux jeux olympiques.  Même en y mettant tous ses efforts, il ne parvient malheureusement pas à intégrer l’équipe olympique pour les JO d’été. Bon nombre de personnes vont lui mettre des bâtons dans les roues, ne cessant de le ridiculiser et de  le rabaisser. On ne cesse de lui dire que ce rêve n’est pas pour lui. Mais voilà, ce rêve c’est sa véritable raison de vivre et il est capable de tout faire pour y arriver. Il va alors découvrir la discipline du saut à ski et va prendre des risques incalculés pour participer aux JO d’hiver de Calgary en 1988.

Au-delà de la détermination du personnage commune aux autres films que je vous propose aujourd’hui, ce que j’ai aimé dans ce film, c’est que l’histoire n’est pas arrangé comme on pourrait le croire. L’important n’est pas qu’il devienne le meilleur champion de saut à ski des JO, ce n’est pas ce qui compte pour lui. Cela me fait penser que pour critiquer le développement personnel, on a tendance à dire « Mais si tout le monde réalisait ses rêves, le monde n’aurait plus aucune harmonie, il n’y aurait pas assez d’argent pour tous et tout le monde ne pourrait devenir célèbre. » Mais tout le monde ne cherche pas à devenir une célébrité, ni à avoir une belle Ferrari, chacun nourrit des rêves différents et si  quelques uns voudraient voir le personnage marquer l’histoire par ses records, son rêve a lui, ça n’était pas ça.

 Little Miss Sunshine:

 Ce film je l’ai découvert il y a fort longtemps, c’est un vent de fraîcheur selon moi. J’adore le revoir régulièrement, déjà parce qu’il me fait beaucoup rire et parce que j’adore la jeune actrice qui a le rôle principal. Olive est une petite fille qui a pour rêve d’intégrer le concours des mini miss. Le problème c’est qu’elle n’entre pas vraiment dans les codes de ce genre d’organisation, elle n’est pas très mince, plutôt naturelle et vraiment gourmande. Malgré tout, elle veut tout faire pour tenter sa chance et commence alors un voyage où, portée par son grand père et sa chère famille un peu névrosée, elle va parcourir des kilomètres pour participer au concours.

Sa famille qui jugeait sa participation avec un peu de cynisme au début, finit par la soutenir car ils voient que ce concours, c’est ce qui compte vraiment pour elle. Pourquoi après tout est ce qu’il faudrait rentrer dans une case pour faire ce qu’il nous plait ? Ca ce n’est pas plutôt ce que la société a voulu nous inculquer? Vous n’en êtes pas capables si vous n’avez pas ses cartes là en main… Qui décide cela ? Pourquoi est ce que cette idée prend autant de place dans notre vie ? Est si on commençait à croire nous même en notre potentiel et qu’on osait bousculer un peu les choses ?

Ce que j’aime beaucoup aussi, c’est le rôle du père qui est coach en entreprise, qui a donc pour vocation de pousser les gens à réussir, à réaliser des choses incroyables et pourtant n’applique pas du tout ses conseils dans sa propre vie puisqu’il essaye de rabaisser sa fille, nuisant à son énergie et à sa motivation, lui soumettant l’idée qu’elle ne pourra pas réussir.

 « Est-ce que je suis un perdant ?

-Olive, les perdants sont ceux qui sont tellement effrayé à l’idée de gagner qu’ils ne tentent même pas »

Joy :

 C’est l’histoire de Joy, une jeune femme qui a toujours eu un esprit très créatif et manuel. Une enfant brillante, une élève prodigieuse jusqu’au jour où elle se retrouve adulte, vivant sous le même toit que sa mère accro aux séries TV, dans un mariage qui bat de l’aile, à travailler toute la semaine pour nourrir ses filles. A quel moment est ce que la vie l’a rattrapé à tel point que son destin ne ressemble plus en rien à ce qu’elle aurait voulu qu’il soit ? Où sont passées ses idées créatives et innovantes ? Un jour, une goutte fait déborder le vase, elle décide de mettre un grand coup de pied dans toute cette pagaille qu’est devenue sa vie, et invente un objet révolutionnaire. Elle va devoir travailler, remettre certaines choses en ordre, emprunter de l’argent, se vendre et vendre son idée auquel personne ne croit… Emmené par l’incroyable Jennifer Lawrence, ce film nous rappelle qu’il n’est jamais trop tard pour mettre à jour quelques uns de ces rêves que l’on a tenté d’enterrer toute sa vie. Quelques larmes en perspective mais quel sentiment positif au final. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est que non ce n’est pas simple pour elle !  Lorsqu’on est témoin de la réussite de quelqu’un, on a tendance à dire  « Il a eu de la chance. » « Il a dû être pistonné. » Et si simplement, c’était du travail, de l’engagement, de la persévérance ?

 « Nous on a réussi grâce au travail, à la patiente et à l’humilité. Alors je veux te dire de ne jamais rien attendre des autres. Ils ne te doivent rien. Personne ne te fera jamais de cadeaux. »

A la recherche du bonheur:

Je crois qu’avec La Haut, c’est le film qui m’a fait le plus pleurer de toute ma vie, vous êtes prévenus. En l’évoquant j’en ai encore les larmes aux yeux tellement il m’a touché.

C’est l’histoire de Chris Gardner, un représentant commercial dont les revenus sont modestes et irréguliers, ce qui va le mener à perdre sa femme, sa maison et toute foi en l’avenir. Il découvre par hasard le métier de courtier en banque et le voit comme une lumière au bout du tunnel dans sa vie. Il va alors tout tenter pour parvenir à exercer ce métier, franchissant chaque étape au côté de son fils, à qui il va apprendre par la même occasion que tout est possible si on croit assez fort en ses rêves. En regardant ce film, combien de fois je me suis dit « C’est pas juste ! », commentant un nouvel échec qu’il doit endurer alors qu’il se bat corps et âme pour parvenir à ses fins. Mais voilà la différence, c’est que lui n’a jamais cessé de croire que c’était possible, il s’est acharné. Il a fait de son rêve sa priorité et a refusé de croire que c’était fichu, peu importe les obstacles traversés. Si vous ne devriez voir qu’un film dans la liste que je vous présente aujourd’hui, je vous conseillerai celui-ci. Et est-ce que je vous ai dit qu’il était tiré d’une histoire vraie ? Ca donne encore plus le moral, pas vrai ?

  “Ne laisse jamais quelqu’un te dire que tu ne peux pas faire quelque chose. Même pas moi. Si tu as un rêve tu dois le protéger. Parfois les gens sont mauvais dans une chose et ils vont te dire : « Toi aussi, laisse tomber ! ». Si tu veux quelque chose tu peux l’avoir, point final”