“Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête”, Olivia Zeitline, éd Solar.

“Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête”

 Ce titre m’a sauté aux yeux et a résonné en moi. Je le trouve très parlant et si beau.

La couverture me rappelle mon séjour en Angleterre, où passer dans une librairie est un réel plaisir pour les yeux. Chaque livre a son identité, on le rencontre comme une âme. Colorée, légère, celle-ci nous invite tout de suite à aller plus loin.

“Après un burn-out, Charlotte, une jeune trentenaire, quitte son job dans le marketing et tire un trait sur son ancienne vie. Elle retourne à ce qui la fait vibrer depuis toujours, la danse. Mais rien ne se passe comme elle le voudrait : les factures s’accumulent, sa relation amoureuse s’étiole, son rêve s’éloigne. Stella, une amie musicienne, lui conseille alors d’écouter sa voix intérieure et lui ouvre le chemin de l’intuition. De rencontre en rencontre, pas à pas, Charlotte apprendra à apprivoiser cette voix mystérieuse, à se fier aux signes du hasard et à suivre les mouvements de son corps.

Cette belle histoire vous entraîne dans son sillage magique et vous donne envie de suivre votre intuition.»

Ce livre se lit d’une traite, plongé à l’intérieur, on y oublie les heures qui défilent.  Il nous entraîne dans sa danse, à travers l’écriture simple, fluide on se laisse peu à peu bercer par son rythme.

Les phrases courtes rappellent elles aussi l’intuition, fil rouge du roman, qui vient par bribes, de façon instantanée.  Un instant et déjà, le point est posé. Furtive, à nous d’en saisir l’essence et d’enregistrer son message.

Il offre une alternance de belles images et de passages plus simples, pour laisser l’histoire se construire, page après page.

 Dès les premières pages, j’ai compris qu’il allait m’ouvrir une voie. C’est seulement une fois fini que j’ai lu le quatrième de couverture  et cette phrase qui la conclut:« Vous ne lirez pas ce livre par hasard. » Comme c’était juste.

L’histoire me ressemble. Cette jeune femme qui signe son premier livre me ressemble, son parcours pour aider les âmes à trouver leur voie après une reconversion aussi. Il y avait un écho dans tout ce que je lisais en lien avec le roman et à l’intérieur.

J’ai fait aussi de la danse contemporaine plus jeune, j’ai adoré ça. Cette expression par le corps, sortir un bout de son âme pour le montrer à qui veut le voir. Danser sur un thème donné, avec une intention, avec le regard. Chaque muscle bouge pour une raison, tout est précis, un peu fou, libéré, créatif. Il y a cette idée de jouer un rôle mais à la fois, chaque danse met en avant une vraie partie de nous. Quand on parle d’amour on montre notre façon d’aimer, quand on joue la colère, on calme ce petit feu en nous. J’ai aimé ça, et il y a une voix qui m’a murmuré : « Recommence », en lisant les magnifiques passages des danses de Charlotte.

Et puis, on parle d’intuition, de la façon dont elle nous indique toujours la bonne voie. Suivre son cœur est une évidence pour moi, aujourd’hui. Et j’aime les histoires qui en parlent. Malgré le fait que ce soit un roman, on trouve des idées en lien avec le développement personnel qui sont applicables facilement dans notre vie. Ce livre c’est comme un rendez vous de coaching qui se prolonge le soir, au fond de son lit. On y apprend à se guider, à s’éveiller et à continuer notre route, avec courage et détermination.

C’est en cela surtout qu’il tombait au bon moment. Ces derniers temps, j’ai parfois l’impression qu’une voix me demande de faire demi-tour, mais cette voix c’est ma peur. Alors j’ai lu le parcours de Charlotte, ses déceptions, ces menaces auxquelles elle fait face, ses difficultés et quelque chose m’a dit à travers ce livre : « Ne claque pas la porte, pas déjà. »

C’est dur mais cela vaut le coup, voilà ce que l’on évoque au fil des lignes et ça m’a fait un électrochoc. Je pense que cela peut parler à tout le monde, car c’est un résumé de la vie ces quelques petits mots: “Ca va être dur, mais ça vaudra le coup.”.

Je crois qu’il y a un jour où tout s’éclaire enfin, où tout reprend sa place et c’est là que l’intuition nous guide aussi… Elle nous évite les chemins qui ne nous iront pas, les personnes qui vont casser quelque chose en nous, les mauvais choix, les plus grands dangers.

Mais pour la sentir, encore faut -il comprendre comment elle fonctionne…

 « La communication avec l’intuition est souvent paradoxale : il faut savoir demander sans être en demande, être à l’écoute mais accepter le silence. C’est un dosage très subtil, unique à chacun. C’est comme un sixième sens qui utilise les cinq autres : ça peut être une voix, une image, une sensation corporelle, un goût, une odeur. » Olivia Zeitline

 

L’intuition c’est un jeu avec nous même. C’est un moment furtif que tu ne peux capter que lorsque tu commences à te faire confiance et que tu laisses de l’espace dans ta vie pour toi. Quand tu fais taire ce mental envahissant, par la méditation, le yoga, la musique, il y a tellement de moyens. A nous de comprendre notre sens privilégié pour sa réception. Est ce une phrase qui vient en tête? Une impression? Quelque chose dans ton corps qui se bloque ou se libère? Est ce une image? Un rêve? Quand tu captes cela, la vie devient magique. Car tu peux demander confirmation pour tous tes choix, la route à prendre, sur l’homme qui doit partager ta vie. Mais surtout, n’oublie jamais, que l’intuition part de toi même, qu’elle est dans ton silence comme dans ton discours, dans le calme comme dans la tempête, à toi de découvrir, ce qui est plus propice à ce qu’elle vienne t’aider. C’est cela que raconte ce livre en fait, faire de l’espace en nous pour accueillir une évidence, au delà de la peur et du mental.

“Tout peut parler à l’intérieur de soi comme à l’extérieur, et à la fin on sait… mais on ne sait pas comment on sait. » Olivia Zeitline

 Ce livre est un bijou, un guide magnifique pour s’apprivoiser. Il nous invite à nous replonger dans nos ressentis les plus forts, à nous faire confiance, je crois que c’est pour cela qu’il a été écrit et qu’on lui a permis de voir le jour.

Vous l’aimerez, pas pour les mêmes raisons que moi sans doute, mais vous l’aimerez car il vous parlera, il agira comme un pansement sur quelques unes de vos blessures, certains mots vous feront écho. Vous vous sentirez juste au bon endroit au bon moment en ayant ce livre entre vos mains.

 Merci aux éditions Solar de m’avoir donné l’opportunité de le découvrir et à Olivia Zeitline.