Comment avoir un couple qui fonctionne?

Pour moi, la première erreur que l’on commet tous par amour c’est de s’oublier. Comment peut-on être complet si on se crée soi même des manques en allant vers quelqu’un qui nous demande des sacrifices. S’arrêter de faire du sport, de voir ses amis, de prendre soin de soi pour se permettre de prendre du temps à deux, ça va au début d’une relation, quand toute la chimie et les hormones vous empêchent de réfléchir et de porter un jugement sur ce que vous vivez. Et puis, viens le moment où la chimie disparaît et on se retrouve avec quelqu’un qui ne nous permet pas d’être nous même, nous oblige à des sacrifices.

Il est primordial de ne pas s’oublier, de ne pas se malmener par amour. La raison derrière tout cela c’est que pour être heureux en amour, il faut déjà être complet. Il faut savoir qui l’on est, qui l’on a envie de devenir et ne jamais ranger ses aspirations ou ses rêves dans une petite boite pour avoir la chance de partager sa vie avec quelqu’un.

Tout le monde a des manques, certains essayent de les combler en mangeant, certains avec des biens matériels, certains par le sport, par un travail prenant car en faisant tout cela, ils se sentent alors heureux.

 C’est quoi le bonheur au final, si ce n’est un sentiment qui nous fait nous sentir entièrement présent au monde, entièrement en accord avec nous même ?

 Parfois devant un manque, certains essayent de le combler avec une autre personne. Mais comment voulez vous qu’une personne qui vous connait moins que vous-même puisse réussir à combler un vide que vous n’arrivez pas à combler ? Ce sera forcément un échec, vous lui en demandez trop.

Avant de vouloir entretenir une relation sur la durée, soyez au clair sur le fait que votre bonheur ne dépend que de vous, aucun bien matériel, aucun partenaire ne pourra y arriver sur le long terme, car le bonheur c’est vous. Quand vous vous épanouirez dans ce que vous faites, quand vous aurez l’impression d’être exactement là où vous devez être , quand vous serez fier de vous, alors vous pourrez ajouter quelqu’un dans votre vie, sans qu’il ne vienne combler un vide, sans même que vous en ayez réellement besoin pour votre épanouissement, ce sera juste un bonus.

Ce qui est important aussi, c’est la communication. Pour que votre couple fonctionne il va vous falloir être ouvert à vos émotions, vos projets et intégrer ceux de votre partenaire dans votre vie. Bien souvent, il va falloir se taire et écouter. Il va falloir échanger sur tous les sujets et cela ne peut se faire si vous avez des tabous avec cette personne, si vous n’osez pas tout lui dire. Si vous n’osez pas lui montrer qui vous êtes réellement. Il ne faut pas se mentir, s’il y a des choses que vous ne dites pas, la plupart du temps, c’est parce qu’elles révèlent des choses sur vous qui ne sont pas à votre avantage, elle peut aussi révéler vos blessures, votre honte, vos échecs, mais elles ont forgé la personne que vous êtes aujourd’hui. Pour moi, il est nécessaire d’être transparent avec la personne qui partage votre vie. Car de confronter cela à deux, cela vous permettra peut être de rebondir et d’avancer.

Et puis comment voulez vous être heureux/complet/vous-même avec une personne dont vous ne montrez que la face immergée de l’iceberg, encore une fois c ‘est quelque chose qui pourrait vous pousser à vous oublier peu à peu.

La communication n’est pas seulement utile en cas de dispute, mais elle vous aide à avancer pour vous-même, pour l’autre et pour votre couple. Avec mon compagnon, on partage énormément, sur nos ressentis, nos aspirations, nos projets de vie. On ne se demande pas seulement combien on veut d’enfants comme le font tous les couples, on évoque nos ambitions chaque jour, tout ce qui nous passe par la tête. Car oui, on a des périodes de doutes, de remises en question, on évolue, nos objectifs évoluent, on apprend de la vie. Qui d’autre que la personne qui partage votre vie, la seule personne capable de vous connaitre presque aussi bien que vous, est la mieux placée pour vous écouter, vous conseiller et vous aider à vous épanouir vers vos aspirations ?

Pour moi, si je sens que je continue d’évoluer, j’ai envie que le pilier qui soit à mes côtés puisse m’aider à cela en communiquant, en réfléchissant ensemble. A deux, on va plus loin. Et cela m’évite de me mettre des idées en tête qui ne sont pas les bonnes comme je le ferai si je les partagerai seulement avec moi-même. Cela m’aide à persévérer, à me sentir  capable. Ce qui est bien avec une personne extérieure qui en plus est amoureuse de vous c’est qu’elle trouvera toujours du positif même quand vous vous sentez au plus bas, que vous êtes dans un période où vous vous trouvez nul et où vous voulez abandonnez. C’est une personne qui vous tire vers le haut, car elle vous aime, car elle vous respecte et vous pousse à vous dépasser.

La communication est selon moi la garantie de rester soi même mais aussi la garantie d’évoluer soi même et de vous épanouir. La mission de votre partenaire dans votre vie est de partager avec vous, de vous aider à apprendre tous les jours, de vous aider à vous épanouir en vous laissant de la place et du temps. Mais la personne qui partage votre vie n’est pas là pour vous rendre heureux, car vous êtes le seul maître de votre bonheur.

Pourquoi lorsque vous passez une excellente journée, que vous avez fait des choses qui vous tenaient à cœur et avez pris soin de vous aucune parole de votre conjoint ne peut réellement vous affecter ? Pourquoi au contraire quand vous revenez du travail après une mauvaise journée, que vous êtes fatigué, la moindre bêtise peut vous mettre en colère contre votre partenaire ? Parce que le bonheur vient de vous. Soit vous êtes enclin au bonheur, soit vous vous refusez le bonheur à cause de quelques petites choses dont vous avez décidez qu’elles gâcheraient votre journée.

Pour moi, il est primordial que la personne qui partage votre vie soit capable de vous remettre en question. Pourquoi est ce que vos disputes sont souvent basées sur quelque chose que l’autre a mal fait ou pas comme vous l’auriez voulu ? Est-ce que vous êtes conscients que vous n’êtes pas deux personnes identiques ? Est ce que vous en voulez à l’autre de ne pas être comme vous ? Voyez comme ses questions semblent stupides, et pourtant, c’est ce qu’il se passe dans votre tête bien souvent quand vous vous disputez.

L’autre est différent de vous, physiquement, psychologiquement, il n’a pas la même façon de faire et de réagir et il n’est pas parfait. Vous non plus, quoi que vous pensiez, vous n’êtes pas parfait, vous êtes un ensemble d’énergies, de traits de caractères qu’on appelle qualités et défauts, de traits forgés par une éducation qui  a été la votre. N’essayez pas de changer l’autre, car vous allez alors devenir la personne qui l’empêche d’être lui même. Vous allez l’étouffer, l’obliger à mettre ses réelles aspirations dans une petite boite.

 Prenez du recul sur ce que vous vivez. Qu’est ce que vous aimez chez cette personne ? Est-ce qu’elle vous aide à devenir encore plus vous-même ?

Alors soufflez un bon coup et excusez vous. Vous refusez ? Est-ce que c’est elle/lui qui a mal fait ou vous qui voulez qu’elle/qu’il fasse autrement ? Est ce que « autrement » ça correspond à « la façon dont vous vous auriez fait » ? Est-ce que vous voulez vraiment partager votre vie avec votre double ? Si c’est le cas, vous semblez  soudain réellement égocentrique non ? Si ce n’est pas le cas, excusez vous.

C’est aussi un aspect tellement important mais tellement oublié dans la vie d’un couple. Il faut apprendre à s’excuser et à reconnaitre sa responsabilité. Oui, je suis responsable à 100%. Même quand on a l’impression au fond de nous de ne pas l’être. Vous excuser même quand vous ne semblez pas être responsable, vous excuser à chaque fois alors que lui ne le fait pas, ne fera pas de vous quelqu’un de faible, mais prouvera que bien souvent, c’est vous qui avez déclenché ce coup de tonnerre dans votre couple parce que vos aspirations étaient différentes. Cela prouvera aussi qu’à ce moment là, vous êtes réfléchi, vous avez pris assez de hauteur et avait décidé que votre couple valait mieux que votre égo.

Vous reconnaissez que vous avez des différences et c’est cela le véritable trésor du couple, être assez pareil pour s’aimer et partager, être assez différent pour être soi même et s’enrichir.

 La personne qui partage votre vie est aussi la mieux placée pour vous blesser, pour appuyer là où ça fait mal. Et si vous êtes un grand susceptible comme moi, vous comprendrez que c’est parce que vous l’aimez qu’elle vous touche, parce que vous voulez qu’elle soit fier de vous et qu’elle n’ait rien à redire sur votre caractère que sa remarque, son attitude vous fait du mal. Attention, c’est aussi la meilleure nouvelle de votre vie .Si vous avez trouvez cette personne qui parvient à appuyer sans cesse là où ça fait mal chez vous, elle va vous révéler en vous de réels aspects qui vous empêchent d’être heureux par vous-même. Pourquoi est ce que ça me fait mal quand on me dit que je ne sais pas cuisiner, que j’aurai pu me mettre plus en valeur, parce que cela  met à jour ma peur de décevoir, du rejet, de l’abandon. Ma peur, qui est le pire sentiment au monde par rapport à ma quête d’être heureux. La peur qui réduit votre confiance en vous, vous donne le sentiment d’être incapable et qui est le contraire absolu de la complétude. Si j’ai peur c’est parce que je ressens qu’il me manque quelque chose, que je ne suis pas complet.  Si je ne suis pas complet, je ne suis pas heureux.

 Maintenant, si quelqu’un arrive à vous bousculer assez pour que cette remarque entraîne chez vous de la peur ; et même si au premier plan vous vous mettez en colère ; vous avez toujours la capacité de prendre de la hauteur.  Vous parvenez alors à vous rendre compte que ce que l’autre a révélé de moins bon en vous est un aspect à travailler. Sans doute que votre partenaire va même vous aider à y parvenir en vous faisant gagner de la confiance en vous, car il/elle vous respecte, vous aide à vous épanouir et est amoureuse de vous. Peut être que ce manque de confiance en vous, une fois comblé, vous permettra d’être enfin complet et donc heureux. Car le bonheur n’est pas une fin en soi mais une quête perpétuelle où l’on ne cesse d’apprendre. L’autre ne fera pas votre bonheur mais pourra vous aider à le trouver par vous même.